Fleur toxique: ces fleurs que vous ne voudriez pas avoir chez vous !

Fleur toxique: ces fleurs que vous ne voudriez pas avoir chez vous !

Beaucoup d’amoureux des fleurs qui passent dans ma boutique régulièrement possèdent aussi un animal de compagnie ou ont des enfants à la maison: l’une de leurs préoccupations est donc d’éviter au maximum les fleurs toxiques qui pourraient abîmer la santé de leurs compagnons à poils ou de nos chères têtes blondes. Pour les éviter, il faut bien évidemment les connaître, mais ce n’est justement pas toujours évident de s’y retrouver. Cardiotoniques, neurotoxiques, alcaloïdes…s’intéresser aux fleurs ressemble parfois davantage à la pharmacie qu’à la botanique. Pas de panique pour celles et ceux qui, comme moi, n’étaient pas les plus scientifiques pendant leur scolarité ! Il suffit de retenir l’essentiel : de nombreuses plantes et fleurs sont toxiques, il faut donc les identifier (avec l’aide d’un professionnel en cas de danger) et savoir qu’elles nous exposent à différents degrés de toxicité

Mon top 3 des fleurs toxiques à éviter


les cardiotoniques 

Parmi les jolies fleurs du jardin, souvent plébiscitées par celles et ceux qui ont un peu la main verte, figurent le laurier rose et le muguet. Le problème est que ces plantes dont on adore les formes et les couleurs sont de vrais dangers pour les enfants et les animaux. A tel point qu’on utilise parfois le laurier rose comme mort aux rats. Il faut donc absolument les tenir à distance

les empoisonneuses

Certaines plantes sont aussi séduisantes que redoutables. Je pense en particulier à deux espèces végétales qui embellissent vraiment un jardin mais qui sont connues comme de célèbres empoisonneuses. C’est le ricin (qui contient de la ricine bien sûr) et la grande cigüe, réputée depuis l’Antiquité pour ses effets létaux. Bref, on regarde mais on ne touche surtout pas. C’est d’ailleurs aussi le cas de l’Aconitum napellus dont le simple contact peut provoquer la mort. 

Aconitum napellus : ATTENTION DANGER !

les baies 

Dans de nombreux cas, ce ne sont pas seulement les fleurs, les feuilles, les racines, mais aussi les baies qui doivent être soigneusement proscrites. Belladone, chèvrefeuille, gui, lierre, sont des ornements fréquents de nos maisons et jardins mais contiennent tous des baies très allergisantes, dont les effets vont de la simple irritation au décès

Dans tous les cas, je préfère le répéter : s’il subsiste le moindre doute, qu’une personne ressent des effets indésirables, a fortiori s’il s’agit d’enfants ou d’animaux, il est clairement incontournable de se renseigner au plus tôt auprès d’un professionnel de santé ou des plantes. Certaines variétés possèdent des effets réellement foudroyants contre lesquels il faut agir d’urgence. Heureusement, d’autres fleurs et plantes possèdent des vertus tout à fait positives pour notre santé. 


Les plantes “détox”

Je m’en voudrais de finir sur une note négative, j’ai donc envie de rappeler qu’il existe aussi des plantes qui, elles, nous font du bien ! Des plantes détox qui améliorent par exemple la qualité de l’air dans nos maisons. C’est le cas des cactées, que j’adore personnellement pour leurs formes apaisantes et généreuses, et d’autres plantes grasses qui, avec leurs épines, tiendront Minou à distance. 

L’aloe Vera joint l’utile à l’agréable avec ses vertus dépolluantes

J’apprécie aussi les vertus dépolluantes de l’aloe vera, ou de plantes qui agissent par exemple sur les odeurs comme la fumée de cigarette. C’est le cas de l’azalée, des dracaena et…du lierre, qui n’est donc pas seulement toxique !

Certaines sont aussi une solution naturelle pour lutter contre nos amis les insectes sans pour autant avoir recours à des produits chimiques. Toutes les plantes et fleurs contenant de la citronnelle forment une barrière efficace contre les moustiques par exemple. 

Enfin, mon conseil pour une expérience originale : essayez une détox “à l’asiatique” en disposant des bambous et lotus selon les principes Feng Shui, positifs et relaxants…et dégustez-en aussi dans votre assiette. Non seulement ce n’est pas toxique, mais c’est délicieux !   

Dylan

Dylan

Véritable métier-passion, être fleuriste a toujours résonné comme une évidence. Ce que je préfère ? Pouvoir laisser libre court à mon imagination en créant des bouquets et compositions débordant d'énergie et de vitamines ! Aujourd'hui c'est avec plaisir que je vous partage mon expérience, mes astuces et mes conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *