Ces fleurs à ne jamais offrir pour un anniversaire

Ces fleurs à ne jamais offrir pour un anniversaire

L’un des aspects que je préfère dans mon métier, c’est la relation de confiance, voire de confident, que je noue avec certains de mes clients et clientes. Et cela peut parfois donner lieu à des demandes assez insolites. Il n’est pas rare, par exemple, que l’on me confie : “Dylan, je suis obligé(e) de me rendre à cette fête, même si je n’aime pas du tout la personne qui l’organise, auriez-vous une idée de bouquet à offrir ?”. Le langage des fleurs est tellement riche et varié qu’il permet d’exprimer toutes les émotions…et même quelques messages cachés ! Je me suis amusé à faire la liste de quelques fleurs à offrir pour l’anniversaire…de votre pire ennemi.

Un cadeau floral pour votre pire ennemi


Il est tout à fait possible de ne pas faire très subtil et d’exprimer explicitement des sentiments négatifs et hostiles. Certaines fleurs s’y prêtent particulièrement et leur réputation est connue, comme l’œillet jaune, une variété synonyme d’agressivité. C’est aussi le cas du pétunia, qui est une véritable déclaration de guerre, une façon d’illustrer la colère et de demander des explications. Ce sont des bouquets et des variétés qui vont droit au but, sans forcément respecter les convenances. Autant le dire : la suite de l’anniversaire risque d’être assez animée !  

Ensuite, on peut choisir de faire passer le message de manière plus feutrée et néanmoins sans ambiguïté sur le fond. Par exemple, les fleurs jaunes et orange sont en général appréciées pour le peps qu’elles apportent grâce à leurs couleurs acidulées. Mais le lys orange, dans ses différentes déclinaisons, possède une toute autre signification. C’est une fleur qui peut symboliser le mépris, le dédain, un sentiment très dépréciatif pour la personne qui le reçoit. Sans entrer dans une dispute ouverte, au moins, les choses seront dites.

Enfin, viennent toutes les fleurs dont j’ose à peine vous parler ici…Montons crescendo dans les mauvais sortilèges que vous pouvez envisager envers votre pire ennemi. Evidemment, il y a toutes les fleurs porte-malheur, dont la plus connue est le célèbre œillet, aux effets exactement contraires à ceux des porte-chance comme le muguet ou la rose de Jéricho. On peut citer aussi les fleurs qui expriment la volonté de se séparer, d’éloigner quelqu’un, comme les cyclamens ou la butterfly weed. Pire, les chrysanthèmes ou la Black rose peuvent vraiment exaspérer la personne que vous avez en horreur, tellement ils sont associés à des mauvaises nouvelles. Plus potache, et plus léger, vous pouvez opter pour une blague florale. Nombre de fleurs ont des particularités physiques parfois étonnantes, et même assez déroutantes. Elles peuvent se révéler franchement désagréables sans être dangereuses pour autant.

Saviez-vous, par exemple que l’exotique sterculia foetida ne peut survivre et se reproduire qu’en attirant des insectes butineurs précis, et développe donc…une odeur de pourriture ? Dans le même registre peu élégant mais efficace, l’arum tacheté développe quant à lui un insupportable fumet d’excréments, que pour ma part je ne désire imposer à personne, même à mon pire ennemi !

Des fleurs pour se réconcilier?


Voilà donc une série de fleurs à offrir pour l’anniversaire d’une personne avec laquelle vous entretenez de mauvaises relations. Pour vous dire la vérité, j’avoue que j’adore les happy ends, au cinéma comme dans la vie. Donc je ne peux m’empêcher de vous conseiller quelques jolies fleurs idéales…pour se réconcilier ! Si la fâcherie vient d’une faute que vous avez commise, vous pouvez exprimer délicatement la honte de ce que vous avez fait avec de belles pivoines, symbole que l’on rougit de quelque chose.

Si vous voulez simplement dire qu’il est temps de tirer un trait sur le passé, la majesté des asphodèles est parfaite pour témoigner un regret, tout comme le tabac d’ornement qui dit “désormais, il est temps d’oublier”. Un ami vaut toujours mieux qu’un ennemi pour une bonne raison : entre ami(e)s, il y a tellement plus de fleurs à partager !

Dylan

Dylan

Véritable métier-passion, être fleuriste a toujours résonné comme une évidence. Ce que je préfère ? Pouvoir laisser libre court à mon imagination en créant des bouquets et compositions débordant d'énergie et de vitamines ! Aujourd'hui c'est avec plaisir que je vous partage mon expérience, mes astuces et mes conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *