Le tapis de fleurs de Bruxelles : un spectacle floral éphémère

Le tapis de fleurs de Bruxelles : un spectacle floral éphémère

C’est l’événement de l’été que vos followers vont adorer sur Insta, et je dois dire que j’aime beaucoup ce happening décalé typiquement belge ! Depuis 1971, une année sur deux à la période estivale, les Bruxellois et les visiteurs du monde entier ont la chance de pouvoir admirer une performance artistique extraordinaire : le Tapis de fleurs. Extraordinaire à tous les titres, puisque ce Tapis de fleurs aux dimensions exceptionnelles n’est visible que quelques jours. Il occupe la Grand Place de Bruxelles, joyau architectural, et attire à cette occasion exceptionnelle des milliers et des milliers d’amoureux des fleurs et de l’Art. Toujours organisée aux abords du week-end du 15 août, cette véritable démonstration de “flower power” se tiendra précisément cette année du 14 au 18 août 2019. Allez, je vous emmène voir ce Tapis de fleur mondialement reconnu pour son originalité et sa beauté.

Le concept

On doit l’idée tout à fait inédite de ce tapis géant de fleurs au paysagiste Etienne Stautemas, accompagné par le designer Mark Schautteet, qui ont réalisé depuis des décennies de nombreux autres tapis floraux dans plusieurs villes du monde. C’est à Bruxelles néanmoins que leur art prend des proportions aussi sophistiquées et impressionnantes.

La Grand Place accueille ainsi un tapis de dimensions gigantesques (25 mètres X 75 mètres au moins pour chaque édition) et ce ne sont pas moins de 100 jardiniers bénévoles qui doivent planter 500 000 bégonias. Les fleurs sont plantées sur un patron percé de micro-ouvertures et entièrement designé par une équipe de paysagistes, graphistes, architectes, décorateurs, et autres artistes. Chaque édition possède son thème, ses motifs, avec un soin exceptionnel apporté à chaque détail.

Pourquoi des bégonias ? La réponse se trouve dans les chiffres : la Belgique est littéralement la championne mondiale de la production de cette fleur à la fois superbe et résistante. Elle détient le record de 80% des bégonias récoltés dans le monde, la fleur s’est donc imposée naturellement comme le meilleur ornement de ce tapis géant. Il faut noter que les interstices entre les fleurs sont occupés par de la pelouse qui doit, elle aussi être posée par les bénévoles. Ceux-ci réalisent un véritable tour de force puisqu’ils ne disposent que de quatre à huit heures au total pour disposer l’ensemble du tapis floral. Pendant les jours qui suivent, un arrosage est évidemment opéré pour maintenir la meilleure qualité aux végétaux qui, alchimie naturelle assez magique, crée une forme d’écosystème au coeur même de la capitale belge.

Le lieu

A quelques pas du Manneken Pis, la Grand Place est un bijou d’architecture reconnu dans le monde entier. Elle est bien sûr classée au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1998 et offre un ensemble époustouflant de styles : gothique, baroque, néo-gothique…Détruite ou dégradée à l’occasion de plusieurs grands événements historiques – en particulier à la fin du XVIIe siècle et lors de la Révolution française – la place n’a jamais retrouvé son architecture initiale exacte. En revanche,  le génie de ses restaurateurs est parvenu à lui donner un lustre et une beauté qui font son rayonnement planétaire. A n’en pas douter, l’installation de ce tapis floral éphémère réhausse encore le charme incomparable des maisons, dont la “Maison du Roi”, qui entourent la place. C’est une ambiance magique dont j’adore profiter le soir !

Assister au Tapis floral de Bruxelles est une excellente opportunité de visiter ce centre historique dans lequel résonne l’âme belge, et en particulier de découvrir ou redécouvrir un trésor à part entière : l’Hôtel de Ville. Construit au XVe siècle, il est le meilleur (et dernier) témoin de ce qu’était la Grand-Place au Moyen-Âge. Avec sa tour de 96 mètres, posée en situation asymétrique par rapport au reste de la façade, il en impose aux touristes qui pénètrent sur la place. Mais surtout, c’est un point d’observation privilégiée pour toutes celles et ceux qui veulent profiter pleinement du spectacle exceptionnel du Tapis de fleurs. Il est en effet possible d’entrer dans l’Hôtel de Ville pour accéder aux balcons surplombant les centaines de milliers de bégonias disposés aux pieds de l’édifice. Il faut néanmoins s’y prendre à l’avance pour obtenir le précieux sésame : l’entrée ne se fait que sur tickets, pour lesquels il existe une forte demande tant le spectacle est éblouissant. Il est en effet complété par un thème musical spécialement composé pour l’édition en cours: en 2018 par exemple, les organisateurs avaient décidé de mettre à l’honneur « Le Guanajuato, fleuron culturel du Mexique ».

Mon astuce : pour se rendre à la Grand-Place pendant les journées du Tapis de fleurs, il est conseillé d’avoir recours aux transports en commun, nombreux dans cette zone de Bruxelles, ou d’utiliser un Villo! (les vélos en libre-service) pour une visite entièrement orientée vers la nature !

Dylan

Dylan

Véritable métier-passion, être fleuriste a toujours résonné comme une évidence. Ce que je préfère ? Pouvoir laisser libre court à mon imagination en créant des bouquets et compositions débordant d'énergie et de vitamines ! Aujourd'hui c'est avec plaisir que je vous partage mon expérience, mes astuces et mes conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *